Comment fidéliser facilement vos clients

Par Patricia Non classé, webmarketing 2 commentaires sur Comment fidéliser facilement vos clients

Beaucoup d’entrepreneurs consacrent tout leur temps à produire sans penser plus loin. Ils font des one shot alors qu’en mettant leur activité en perspective, ils pourraient poursuivre la relation avec leurs clients passés.
Pourquoi fidéliser vos clients ?
Parce qu’un client acquis a infiniment plus de chances d’acheter à nouveau ou de vous recommander à un tiers, s’il se souvient de vous.

Voilà où le bât blesse : on a trop tendance a se contenter d’une vente et à oublier ensuite le client.

Comment fideliser vos clients via l'email marketing

 

 Fidéliser vos clients : comment faire

Il existe évidemment une quantité de manières différentes de fidéliser vos clients. Dans le cadre de cet article, nous mettrons l’accent sur l’email marketing.

Pour fidéliser vos clients, il va donc vous suffire de commencer par les inscrire à votre newsletter en prenant soin, préalablement de leur annoncer qu’à l’avenir, vous leur enverrez des emails.

Offrez-leur également le cadeau que vous offrez aux internautes qui visitent votre site pour les inciter à s’abonner à votre newsletter.

 Mailchimp ou le gestionnaire d’emailing de votre choix vous permet ensuite d’automatiser des séquences d’emails qui vous épargnent la corvée des copier-coller de courriers répétés à l’infini.

Une fois dans votre liste, vos abonnés sont pris en mains par la série d’emails que vous avez mis en place et qu’ils reçoivent selon une périodicité que vous définissez vous-même.

Ils restent ainsi « au chaud » jusqu’à leur prochain achat.

Voilà donc une manière simple et rationnelle de fidéliser vos clients.

Et s’ils n’ouvrent pas vos emails ?

Si vous vous en référez à votre propre expérience, vous recevez quotidiennement un nombre plus ou moins élevé d’emails.

Quelle proportion d’entre eux lisez-vous ? Un cinquième ?

Et parmi ceux que vous délaissez, combien proviennent de sites auxquels vous vous êtes abonné ?

« Voilà ce qui risque d’arriver à votre newsletter« , pensez-vous. Cette hypothèse est plausible, en effet.

Si votre abonné n’ouvre pas votre email, chaque fois que vous lui en envoyez un, il reçoit quand même deux messages : il lit le titre de votre email et il voit votre nom.

Le titre de votre email est une information extrêmement importante, précisément parce que ça peut être la seule info nouvelle que votre correspondant recevra de votre part. Le nom d’un titre en anglais est emblématique : on l’appelle « a hook », une accroche. La qualité du titre est décisive : elle peut vraiment le décider à lire votre email ou à ne pas l’ouvrir.

Et si votre client n’ouvre pas votre email ?

Il aura vu votre nom !

A chaque fois que vous lui envoyez un email, il voit votre nom.

A supposer qu’il n’ouvre jamais vos emails, il verra quand même chaque fois votre nom.

Vous trouvez que c’est peu ?

C’est pourtant décisif par rapport à vos collègues qui ne recontactent jamais leurs anciens clients.
Les prestataires auxquels vous confiez vos besoins, se rappellent-ils à vous ? En général, non.
Résultat, même si vous avez été satisfait de leur produit ou service, vous finissez par les oublier. Et quand vous avez à nouveau besoin de leurs services, ils sont tellement tombés aux oubliettes que vous cherchez d’autres fournisseurs.

Tirez-en les conséquences pour votre propre activité !

Vous avez ici un moyen simplissime de fidéliser vos clients.

 

Même si vos destinataires n’ouvrent pas vos emails, du simple fait de voir votre nom apparaître dans leur boîte mail, ils se rappellent que vous existez.

Rappelez-vous le message de Seth Godin : la fréquence favorise la notoriété, la notoriété, la familiarité et la familiarité la confiance.

Vous serez toujours dans leur univers de référence et, quand le besoin se présentera, vous aurez infiniment plus de chances qu’ils s’adressent à nouveau à vous plutôt qu’à votre collègue qui se laisse oublier.

Newsletter

  • Partager

Commentez