Le questionnaire éditorial

By Patricia Non classé, stratégie de contenus 2 commentaires sur Le questionnaire éditorial

Vous commencez votre marketing de contenus ?
Pour être sur de bien démarrer, voici les bases d’une bonne stratégie éditoriale.

Le questionnaire éditorial : comment ça marche

Le premier pas dans le développement d’une stratégie de contenus consiste à collecter des informations afin de révéler l’essentiel de l’histoire de l’entreprise.
Un bon plan : envoyez à votre client un questionnaire éditorial.
Ce questionnaire vous permettra de mieux connaître vos clients.
Votre objectif avec ce questionnaire : recueillir les informations les plus importantes concernant leur histoire, leurs objectifs, leur offre et leur environnement professionnel.

Avez-vous déjà eu affaire à un client qui s’attendait à ce que vous écriviez pour lui sans vous fournir d’informations ?
Ca m’est arrivé récemment, figurez-vous.

Cette personne loupait un pont important : le fait de mettre mes compétences en copywriting au service de mes clients et d’être capable d’investiguer pour assembler des informations pertinentes ne suffit pas à produire des écrits qui traduisent spécifiquement son univers. Pour exprimer la promesse de son client, un copywriter doit connaître l’ADN de son client. Pour cela, il n’y a rien de tel que le questionnaire éditorial.

Le questionnaire éditorial, fondement de votre stratégie de contenus

Que vous vous travailliez pour un client ou vous occupiez de votre propre projet, le questionnaire éditorial va vous fournir les fondements de votre stratégie de contenus, vos messages clés, votre registre et votre positionnement.

Il vous permet également de saisir où vous avez besoin de plus d’informations pour bien comprendre.

Voici le type de questions à (vous) poser :

1. Quels sont les services que vos clients/prospects demandent le plus ou dont ils ont le plus besoin ?
2. Quelles sont les forces principales de votre entreprise ?
3. Comment se sentent vos clients après avoir utilisé vos services ?
4. Vos clients, qu’essaient-ils de réaliser en utilisant vos prestations?
5. Décrivez votre client type (besoins, désirs, préférences, craintes, difficultés…)
6. Listez 3 à 5 concurrents
7. Qu’est-ce qui vous distingue de vos concurrents ? Y-a-t-il dans votre entreprise quelque chose qui vous est tout à fait spécifique et qui constitue un point de différenciation.
8. Avec vous un slogan, une déclaration d’intention, un engagement ? Sinon, voulez-vous en créer un ?
9. Comment vos prospects vous trouvent-ils ?
10. Quels mots-clés les prospects pourraient-ils utiliser pour vous trouver en ligne ?
11. (autrement dit, quels termes votre cible est-elle susceptible d’utiliser pour décrire la prestation-clé que vous assurez ?)
12. Géographiquement, où situez-vous votre cible ?

Questionnaire éditorial :

Recueillir les informations, c’est la première étape.
Le questionnaire éditorial est vraiment intéressant parce qu’il est le début d’une conversation avec votre client qui vous permet d’identifier des lacunes et des faiblesses et de mettre en évidence les questions qu’il faut creuser.
Si votre client vous remet un questionnaire pratiquement blanc contenant à peine un ou deux mots en guise de réponse, vous pouvez en déduire qu’il a besoin d’aide pour préciser ces informations indispensables à un positionnement clair.

Vous seriez surpris d’apprendre combien, parfois, un client peut avoir du mal à préciser quelles sont sa cible et sa prestation de base.

Inutile de préciser que leur site web ne reflète pas leur identité (dès lors qu’eux-mêmes sont incapables de la traduire) et ne suscite pas d’intérêt de la part des internautes.

Les révélations
Après avoir examiné la réponse au questionnaire éditorial, revoyez ce dernier avec le client afin de découvrir les aspects qui vous ont échappé.
Derrière le jargon propre à leur métier et les expressions à la mode, efforcez-vous de comprendre

  • ce qu’il font concrètement,
  • pour qui ils le font et
  • ce qui les distingue réellement de leurs collègues.

Souvent, quand ils parlent avec leurs propres mots, vous allez faire des découvertes, comprendre des aspects de leur entreprise et de leur métier qui n’étaient pas apparus auparavant.

C’est facile à comprendre : les entrepreneurs sont tellement habitués à leur activité qu’ils ne voient pas ce qui les distingue des autres. Ils peuvent ainsi être des précurseurs dans certaines pratiques, avoir commencé avant tout le monde, sans que ça leur semble valoir la peine d’être signalé.

Une entreprise ayant commencé à faire du recyclage bien avant ses concurrentes peut, suite à ce type de clarification, vous permettre d’élaborer un marketing de contenus mettant en valeur sa qualité de pionnière et l’expertise qu’elle a développée au cours des années en matière de services à la clientèle et en matière de préservation de l’environnement.
Sans revoir le questionnaire avec le client, ces informations-clé vous auraient échappé.

Souvent, le questionnaire éditorial révèle que les entreprises ne sont pas orientées client : elles ne se demandent pas qui est leur destinataire, quel rapport leur client ont avec leurs prestations, ou comment ils les trouvent. Le questionnaire permet ainsi aux entrepreneurs d’affiner leur réflexion afin de vous aider à saisir l’identité de leur entreprise. Ca peut prendre du temps mais c’est nécessaire.

Le questionnaire éditorial est un concept simple qui encourage la conversation ainsi que la production d’idées, et aide les entreprises à réfléchir depuis le début quant à l’essentiel de ce qu’elles veulent communiquer au public.

  • Share:
2 comments
  • service éditorial
    Posted on 11 septembre 2015 at 13 h 55 min

    Merci pour ces informations claire sur les questionnaires éditorials…

    Reply
    • Patricia Mignone
      Posted on 11 octobre 2015 at 20 h 32 min

      Avec plaisir
      Merci d’apprécier 🙂

Leave a comment