travailler en collaborationL’échange en face-à-face, il n’y a pas mieux pour le business

Depuis quelques années, on assiste à la montée en puissance des médias sociaux. Quel que soit votre statut, impossible d’y échapper.
Cela dit, si l’on en croit des études menées aux USA, il semble que les échanges virtuels ne soient pas capables de concurrencer la rencontre en face-à-face. Les lunches, conférences, et visites de courtoisie restent donc d’actualité. Vous allez comprendre pourquoi.

Le face-à-face a plus d’impact

On a constaté que plus de 90% des conversations sur les marques et les entreprises ont lieu en face à face ou au téléphone.
Par contre, seulement 2% d’entre elles se déroulent via les médias sociaux, mails, SMS, etc.
Les conversations en face-à-face ont plus d’impact, sont jugées plus crédibles, plus positive, et plus susceptibles de déboucher sur du concret.

Les humains sont des êtres r(el)ationnels

En fait, les recherches scientifiques les plus récentes dans des domaines aussi variés que les neurosciences, la biologie, l’anthropologie, la psychologie et la théorie des réseaux ont apporté des informations à ce sujet. Elles confirment que les humains sont programmés pour détecter et répondre aux émotions des autres.
On sait que les entreprises ont longtemps basé leur marketing sur la conviction que les consommateurs font des choix rationnels. Il s’avère pourtant que les gens prennent leurs décisions en collaboration et que la dimension émotionnelle y joue un rôle déterminant.

Fiez-vous au pouvoir de vos réseaux

Cet état de fait a des implications considérables quant à la façon dont nous gérons nos carrières, par exemple. Ainsi, les réseaux auxquels nous appartenons – la famille, le voisinage, les associations d’anciens élèves, et les lieux de travail actuel et passés – forgent notre identité et les opportunités que nous aurons dans le futur.

Tissez votre réseau

Pour évoluer, il vous appartient donc de jeter des ponts, de bâtir des liens.
La taille et l’intensité de vos réseaux en face à face sont votre meilleure opportunité de construire des ponts dans les affaires et dans la vie.

Patricia Mignone
(Inspiré et traduit d’un billet de Ed Keller & Brad Fay)

  • Share:
2 comments
  • Eric Saint-Guillain
    Posted on 7 juillet 2012 at 12 h 09 min

    Le face-à-face reste une chose essentiel dans tout type de relations.
    Un recruteur me disait un jour que malgré le fait qu’il utilisait les médias sociaux pour trouver des profils, et que grâce à ces médias, il pouvait déjà savoir beaucoup de choses à propos d’un candidat potentiel, l’entretien en face-à-face restait essentiel, et qu’en cas d’impossibilité de rencontre physique, la vidéo conférence était aussi une étape essentiel. En effet, les expressions de visage, la gestuelle, disent énormément sur la personnalité de quelqu’un. Les éléments qui forment ou non le charisme de quelqu’un auront un caractère déterminant sur l’établissement d’une relation.
    Je me souviens également lorsque je travaillais pour une société américaine, d’avoir des contacts téléphoniques quotidiens avec des collègues du Pays de Galles. Nous nous sommes rencontrés pour la première fois après deux ans. Après cette rencontre, nos relations de travail étaient beaucoups plus forte. Nous avions pu lors de cette rencontre mettre des visages sur des voix, mais aussi pu mieux percevoir la personnalité de chacun.
    Les médias sociaux sont essentiels pour le développement des relations, de notre réseau, mais ils restent une interface puissante permettant de developper de nouveaux contacts qui doivent déboucher à des rencontres réelles.

    Merci pource très bon article.
    Eric

    Reply
    • Patricia
      Posted on 7 juillet 2012 at 12 h 15 min

      Merci pour cette précieuse contribution, Eric.
      Je vais y donner suite avec un billet sur l’échange via Skype!
      Amicalement,
      Patricia

Leave a comment