La preuve sociale

Par Patricia communication durable, marketing, Non classé 2 commentaires sur La preuve sociale

Dans notre vieille culture européenne, on valorise les acquis. Les preuves les plus communément admises sont les diplômes : nous sommes orientés vers le passé. Et même si vous avez de la bouteille, l’expérience a peu de poids. Pourtant, en tant qu’entrepreneur, c’est la qualité de l’expérience que vous offrez à vos clients qui fait votre réputation

Diplômes vs expérience

Dans sa préface à l’adaptation qu’elle a écrite de Moi 2.0, Fadhila Brahimi mentionne le fait que les Américains se définissent par le projet. Ils tendent à s’auto-proclamer en relation avec le parcours qu’ils projettent. C’est une attitude qui est collectivement encouragée. Ca relève de leur idéologie.
Ce faisant, ils mettent l’accent sur le processus et accumulent les bons  points : la preuve sociale est en marche!

En tant qu’entrepreneur, qu’est-ce qui vous indique que vous avez assuré une prestation de qualité?
La satisfaction de votre client : quand la relation professionnelle est devenue un partenariat teinté d’amitié, vous avez la preuve que vous avez réussi.
Cette réussite se traduit dans des mots : les témoignages que vos clients vous accordent du fait de leur satisfaction.

Patricia-Mignone-Networking-réussissez-grâce-au-lien-social

La preuve sociale résulte de la reconnaissance de vos performances

Un exemple ? Il y a quelques jours, ma graphiste m’a envoyé un sms juste pour me dire qu’elle ne pouvait pas s’empêcher de lire le livre qu’elle mettait en page pour moi parce qu’elle trouvait le contenu « trop super ». Ca m’a gonflé le moral.
Certes, vous avez plein de raisons de vous demander si ce que vous faites est juste. C’est même une attitude louable.

Des témoignages positifs vous reviennent, notamment des témoignages que vous n’avez pas sollicités ? Vous recevez des confirmations qui vous rassurent quant aux options que vous avez prises?
Gardez tout !

La preuve sociale, ce sont les gratifications qui vous reviennent : elles témoignent de la qualité de vos prestations et de la satisfaction de vos clients.
C’est sur la base de ce genre de preuves que se fonde votre réputation et c’est ce genre de garanties que recherchent vos prospects.
C’est pourquoi elles ont de la valeur.
Accordez-leur l’attention qu’elles méritent… même si l’on vous a appris à être modeste.
Il est des contextes – celui de l’entreprise en particulier – où l’humilité est un vilain défaut.

Bonne collecte!

Patricia Mignone

  • Partager
  • FredColantonio
    Dans 21 février 2013 à 13 h 13 min

    Intéressante approche Pat. Bien expliquée de surcroît 🙂 Beau travail.

    J’émettrais juste une réserve sur l’humilité en conclusion : selon moi, c’est savoir d’où l’on vient (origines) et accepter d’apprendre de ses erreurs (les regarder en face pour s’améliorer).

    A mes yeux, c’est une posture différente de la capacité à identifier et accepter les gratifications et la reconnaissance 🙂

    Bonne continuation,
    Fred

    Reply
    • Patricia
      Dans 21 février 2013 à 13 h 51 min

      Oui : une posture supplémentaire.
      Merci pour cette précision utile, Fred.

Commentez