subscribe
Contactez-nous : +32 (0) 478 43 68 48

copywriting web

Panda de Google : Evitez ces erreurs et tout ira bien !

Vous avez trouvé de bons sujets pour votre blog? Tant mieux !
Vous vous appliquez à bien écrire? Tant mieux aussi : tout le monde ne peut pas en dire autant. En effet, dans l’ombre, aux quatre coins du web, tout le monde n’est pas vertueux. Loin s’en faut.
Pour y remédier et offrir à l’internaute une expérience de qualité, Google apporte régulièrement des modifications à son algorithme. L’une d’elle – dénommée Panda, du nom de celui qui l’a conçue – a fait beaucoup parler d’elle.
Si votre premier souci consiste à apporter à vos lecteurs des infos qui font la différence, et que vous prenez soin de bien écrire vos articles, vous êtes en sécurité : Panda ne vous concerne pas.
Voici néanmoins une liste non exhaustive de pratiques courantes dont Panda ne veut plus.

Les types de contenus que Panda pénalise

Copier complètement ou en partie le contenu de sites existants.
Vous ignoriez que certains articles sont copiés, à la virgule près… et que même leur titre est préservé ? Eh bien voilà : vous le découvrez !

Dupliquer des pages au sein de votre propre site.
Quelle intention peut bien se cache là-derrière ? Le fait de répéter des mots-clés dans l’espoir de focaliser l’intérêt des moteurs de recherche.

Produire des pages sans intérêt pour l’internaute et ne suscitant pas d’interactions.
Ce type de pages sont, en fait, destinées au référencement. Leur fonction consiste à pousser un site au détriment de l’usager qui, du coup, fait une expérience médiocre.
Quant à l’absence d’interactions, on ne voit pas pourquoi il y en aurait dès l’instant où le contenu ne vise pas l’internaute.

Remplir vos pages de publicités et ainsi polluer l’expérience de l’internaute.

Des forums pourris, nous en avons tous vus. Eh bien – réjouissez-vous ! – cette époque s’achève.
Désormais, les administrateurs de sites devront modérer leurs forums et veiller à bloquer les commentaires dépourvus de valeur ajoutée ou médiocres linguistiquement.

Evitez Flash. Les animations, c’est sympathique mais c’est pauvre en termes de contenus. Flash n’est désormais plus dans les petits papiers de Google. Si vous voulez que votre site décolle, résistez à votre envie de le truffer d’animations.

Saturer les pages de contenus sans rapport avec ce qui est suggéré dans la méta-description qui figure sur les pages de résultats de recherche.

Le manque d’activité sociale sur les pages : un site doit permettre aux usagers de laisser des commentaires, et de partager sur les réseaux sociaux pour indiquer aux autres usagers qu’il y a de l’intérêt.

Cacher des contenus. Avant, quand on ne jurait que par les mots clés, certains concepteurs de sites cachaient sur les pages des textes et des liens.
Comment faisaient-ils?
Il suffit, par exemple, d’écrire le texte (caché) en blanc sur fond blanc.

Saturer les balises des titres et des images de mots-clés redondants, autre pratique héritée de la préhistoire des sites.

Négliger le style et l’orthographe.

– Fournir des informations superficielles, trop brèves, inutiles, non vérifiées.

Qui est concerné par les mesures de Panda ?

Panda tient en ligne de mire des cibles précises coutumières de pratiques visant à générer du trafic à des fins commerciales.
Par exemple :

• Les annuaires et comparateurs
• Certains sites de communiqués de presse
• Les sites de questions-réponses et les forums de discussions
• Certains portails d’actualités
Ce sont des sites truffés de publicités et faibles en contenus.

Cela signifie sans doute que votre site  n’intéresse pas Panda.
Mais bon, autant savoir ce qui ne se fait pas…. Pour éviter les mauvaises pratiques.

Regardez la vidéo suivante de l’Agence 1ere Position. David Degrelle vous y parle de tout cela très simplement.

Capture d’écran 2013-06-01 à 12.24.44

 

Partagez votre expérience sur le sujet dans les commentaires!

Répondre


CommentLuv badge